Communiqué de presse
CYBERSÉCURITÉ

Cybersécurité : contradiction entre perception et réalité

Seuls 36% des salariés déclarent que leur entreprise a déjà fait l’objet d’une cyberattaque, 85% des sondés estiment que leur entreprise est bien protégée.

Paris le 16 juin 2015 - Capgemini, l’un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l’infogérance, et Sogeti, filiale à 100% du groupe Capgemini, dévoilent, à l’occasion de leur petit déjeuner du mercredi 17 juin au matin au salon du Bourget sur le thème « Cybersécurité, Objets connectés et Systèmes industriels », la première étude1 portant sur la cybersécurité vue par les collaborateurs.

Le sondage montre que seuls 36% des salariés pensent que leur entreprise a déjà fait l’objet d’une cyber-attaque. Or, l’on sait que plus de 90% des entreprises ont déjà subi une attaque informatique. « Ces chiffres contradictoires montrent la complexité de la cybersécurité : celle-ci représente un risque asymétrique pour l’entreprise. Tous les chiffres indiquent que le nombre d’attaques croît considérablement d’année en année (120% de 2013 à 20143) ; attaques dont les salariés de l’entreprise n’ont pas nécessairement connaissance », commente Bernard Barbier, Responsable de la
Sécurité des Systèmes d’Information du groupe Capgemini.

Cette contradiction entre la perception des salariés et la réalité de la menace est également illustrée dans le sondage par un fort sentiment de sécurité parmi les salariés. 65% d’entre eux estiment en effet que leur entreprise est plutôt bien protégée, et 20% très bien protégée contre les attaques informatiques et les hackeurs. Ce sentiment est surtout partagé au sein des ETI4 (93%) et des
grandes entreprises (90%). « Ce sentiment de sécurité des salariés (65%) est une fois encore en totale contradiction avec les résultats de récentes études démontrant que les campagnes de phishing sont d’une très grande efficacité et qu’elles représentent plus de 80% des attaques réussies. En réalité, il suffit d’un seul PC infecté pour entraîner de lourdes conséquences financières et de
réputation pour l’entreprise. On peut par ailleurs se demander si ce sentiment de sécurité n’entraîne pas un manque de vigilance des salariés dans le traitement des messages électroniques venant de l’extérieur de l’entreprise », explique Bernard Barbier.

Le vol des données informatiques constitue le premier motif de crainte des salariés. Pour 23% d’entre eux, cela constitue même la plus grosse menace informatique qui pèse sur leur entreprise. De plus, 10% des salariés déclarent avoir subi un vol de leur ordinateur professionnel. « Ces chiffres démontrent la nécessité de protéger les données qui sont au coeur de l’activité de l’entreprise. La priorité est par conséquent de mettre en place des politiques de chiffrement des données : chiffrement des emails et des PC portables », poursuit Bernard Barbier.

Bernard Barbier ajoute que « ce sondage souligne que les salariés de l’entreprise ont un sentiment positif quant à la sécurité de leur système d’information classique. En revanche, la perception du niveau de sécurité des systèmes industriels (contrôle commande des usines) semble avoir plusieurs
années de retard car la cyber menace est plus récente. Pourtant, le danger est plus dramatique encore, avec des conséquences matérielles et humaines, comme dans l’hypothèse d’une explosion d’usine. Le cyber terrorisme pourrait d’ailleurs viser en priorité ce domaine dans un avenir proche ».

Didier Appell, responsable, au sein de l’entité sectorielle mondiale « Cybersecurité » du Groupe, de l'offre Cybersécurité industrielle de Sogeti High Tech, le pôle d’expertise en Ingénierie et conseil en technologies du groupe Capgemini, précise : « Les entreprises ont fourni de gros efforts pour
sensibiliser leurs salariés aux risques que représentent les attaques cybernétiques. Par extension, cette sensibilisation doit être également portée sur les systèmes industriels de supervision, de commande et contrôle ainsi que des systèmes embarqués car là aussi nous relevons une contradiction entre la perception des salariés et la réalité des menaces. Nous sommes effectivement
de plus en plus sollicités par nos clients pour les aider à renforcer leur sécurité sur tous ces aspects ».

A propos de Capgemini
Fort de plus de 145 000 collaborateurs et présent dans plus de 40 pays, Capgemini est l’un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l’infogérance. Le Groupe a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 10,573 milliards d’euros. Avec ses clients, Capgemini conçoit et met en oeuvre les solutions business et technologiques qui correspondent à leurs besoins et leur apporte les résultats auxquels ils aspirent. Profondément multiculturel, Capgemini revendique un style de travail qui lui est propre, la « Collaborative Business ExperienceTM », et s’appuie sur un mode de production mondialisé, le « Rightshore® ».
Plus d’informations sur : http://www.fr.capgemini.com/
Rightshore® est une marque du groupe Capgemini

A propos de Sogeti High Tech
Sogeti High Tech, filiale à 100% du groupe Capgemini, est un leader du marché de l’Ingénierie et du Conseil en Technologies. Fort d’une expertise de plus de 25 ans, Sogeti High Tech intervient dans de nombreux projets d’innovation et d’ingénierie technologiques pour le compte des plus grands groupes industriels mondiaux et de leur R&D. Pour répondre de manière efficace aux besoins de ses clients, Sogeti High Tech a développé cinq métiers : le Conseil, l’Ingénierie Système, l’Ingénierie Physique, l’Ingénierie Logiciel et le Test.
Plus d’informations sur : http://www.sogeti-hightech.fr/
Suivez nous sur Twitter : @SogetiHighTech1

A propos d’OpinionWay
OpinionWay a été créée en mars 2000 avec une idée fondatrice simple : rendre plus innovant le marché des études. L’institut intervient dans de nombreux domaines comme la compréhension des marchés, les problématiques de marques, le développement de produits et de services, etc. auprès de cibles BtoB ou BtoC pour des clients à forte notoriété.
OpinionWay a développé avec ses clients des relations durables et de confiance qui reposent sur une démarche métier claire et simple : Ecoute – Recueil – Analyse – Transmission.
OpinionWay est membre actif d’Esomar et a une politique RSE (Responsabilité Sociale d’Entreprise)depuis 2007.
Après avoir été certifiée AFNOR en juin 2006, OpinionWay a obtenu la certification ISO 20252 en 2009 afin d’améliorer en permanence sa démarche qualité pour mieux satisfaire ses clients et faire progresser ses collaborateurs.
www.opinion-way.com

todo todo
Contact
  • Anne Baylac Sogeti presse
    Anne Baylac
    Responsable des relations presse
    +33 (0)1 55 00 12 36