Communiqué de presse

Disparition de Serge Kampf, fondateur et bâtisseur du groupe Capgemini

Paris, le 15 mars 2016 – Le Conseil d’Administration de Cap Gemini annonce avec une profonde tristesse le décès de Serge Kampf, le fondateur du Groupe, dans sa ville de Grenoble à l’âge de 81 ans. Serge Kampf était également Vice-Président du Conseil d’Administration et Président d’honneur de Capgemini. Il a fondé et bâti Capgemini, aujourd’hui l’un des leaders mondiaux du conseil et des services informatiques.

Pour Paul Hermelin, président-directeur général de Capgemini : « Serge était un homme exceptionnel, un bâtisseur comme il en existe si peu. Il comprend dès l’origine de notre métier que ce sont les hommes qui donnent de la valeur à la technologie. Lors de notre première rencontre, j’ai été frappé par son formidable esprit d’entreprise, sa capacité à réunir des équipes passionnées et dévouées au Groupe qu’il avait créé d’une façon très forte et son exigence absolue de performance. Je n’oublierai jamais ce que nous a enseigné Serge, sa quête de l’excellence, l’émulation intellectuelle que l’on ressentait en sa présence et son amitié fidèle et loyale. Il nous manquera énormément. Il a créé une charpente solide autour de valeurs qui constituent le socle de l’entreprise. »

Né le 13 octobre 1934, à Grenoble, titulaire d'une double licence de droit et d'économie, Serge Kampf commence sa carrière professionnelle en 1960 à la direction générale des Télécommunications à Paris qu’il quitte pour rejoindre la Compagnie des Machines Bull. Il y découvre l’informatique, alors industrie émergente, et ses implications en termes d’organisation des entreprises.

 C’est le 1er octobre 1967, à Grenoble, dans un deux-pièces transformé en bureau, que Serge Kampf crée Sogeti avec trois anciens de Bull. Les changements technologiques et culturels de l’époque lui inspirent une offre de services visionnaire par rapport au rôle à venir de l’informatique dans le monde des entreprises : c’est la première à marier technique et conseil en organisation ainsi que proximité avec les clients. Cette particularité restera le fil conducteur du groupe qu’il fonde et qui deviendra une des grandes réussites françaises à l’échelle mondiale dans le secteur de l’informatique.

Serge Kampf ne cesse de faire grandir et de développer l’entreprise pour en faire, dès 1975, un leader en Europe, avec une présence dans 21 pays, suite à l'acquisition de deux importantes sociétés de services informatiques, CAP et Gemini Computer Systems. Le Groupe entre au CAC 40 en 1988.

Serge Kampf construit rapidement un groupe à dimension internationale qui devient dès 1989 un des 5 leaders mondiaux du secteur. Il mène une série d’acquisitions stratégiques sur le continent américain et en Europe, parmi lesquelles United Research (1990), Data Logic (1990), Hoskyns (1990), le Groupe Mac (1991), Volmac (1992), Gruber Titze & Partners (1993), Bossard (1997), Ernst & Young Consulting (2000), Transiciel (2003), Kanbay International (2007) et CPM Braxis (2010).

En 2012, Serge Kampf annonce son départ de la présidence de Capgemini, 45 ans après le début de son aventure entrepreneuriale, et propose au Conseil d’Administration du Groupe que Paul Hermelin, qui travaillait à ses côtés depuis 1993, lui succède. Vice-Président du Conseil d’Administration, Serge Kampf restera étroitement impliqué dans la vie et la stratégie du Groupe jusqu’à la fin.

"Ce sont nos valeurs qui donnent
son sens à l'aventure commune."

Bâtisseur d’exception, stratège au profil atypique, gestionnaire hors pair, Serge Kampf avait une conception de son industrie et de ses métiers et savait anticiper les évolutions du marché. Tous ceux qui l’ont côtoyé disent qu’il avait une force de conviction peu commune et une étonnante capacité à fédérer les hommes autour de ses projets. Ils se souviennent également de son goût de la liberté, de sa grande exigence d’honnêteté, et de son amour des mots qu’il maniait de manière intransigeante et avec un style inimitable.

Pudique et généreux, cet amoureux fou du rugby dont il était un grand mécène, s’était inspiré des valeurs de ce sport pour construire celles du groupe[1] qu’il a fondé. Capgemini est l’œuvre de sa vie, son développement doit beaucoup à ses exigences personnelles, ses convictions et ses engagements.

« Nous avons depuis toujours placé le client au cœur de nos réflexions et de notre action. Avec pour principe fondamental : prendre le temps de l’écoute. Les flux d’information phénoménaux dont nous disposons aujourd’hui ne remplaceront jamais les échanges approfondis, les yeux dans les yeux. J’ai la réputation d’être un homme plutôt économe de ses paroles. C’est que pour moi, il faut d’abord écouter l’autre pour mieux se faire entendre de lui. C’est indispensable pour répondre à nos clients dont les besoins évoluent en permanence. Ce sont leurs attentes et leur confiance qui sont la raison d’être d’une société de services comme la nôtre. »

Serge Kampf
Le 8 avril 2015
Lettre de Serge Kampf aux collaborateurs de Capgemini et de Sogeti, aux clients du Groupe, à ses actionnaires, et à ceux de ses amis qui ne figureraient pas encore sur la liste de ses actionnaires, de ses clients ou de ses collaborateurs – Rapport Annuel 2014 Capgemini.


[1] Les 7 valeurs du groupe Capgemini, piliers de la culture du Groupe : honnêteté, audace, confiance, liberté, solidarité, simplicité et plaisir 

todo todo
CONTACTS
  • Christel Lerouge
    Christel Lerouge
    Contact Presse
    +33 1 47 54 50 71