Communiqué de presse
INNOVATION

2015, année de rupture technologique

Sogeti France publie « 2015, année de rupture technologique », premier rapport d’une série intitulée « Concevoir pour révolutionner »

Paris, le 20 janvier 2015Sogeti, filiale à 100% du Groupe Capgemini dévoile   « 2015, année de rupture technologique», premier rapport d’une série consacrée à l’impact des nouvelles technologies, en particulier des SMACT[1], sur les organisations et leur capacité toujours croissante à bouleverser l’ordre établi.

 « De nombreuses organisations ne sont plus en phase avec les innovations de rupture et certains affirment qu’elles devraient même faire place nette au profit de start-up agiles. Notre rapport démontre que « (re)concevoir pour (se)régénérer »est un impératif : c’est une invitation à innover destinée  aux organisations qui refusent de s’effacer. Etre capable de générer des ruptures (technologiques, culturelle…) dans sa propre organisation est un élément déterminant pour chaque entreprise », commente Menno van Doorn, Directeur de l’institut de tendance de Sogeti VINT[2]. Il précise : « La gamme d’outils existante - plateformes de collaboration, Internet industriel, analyse des données, cloud et mobilité – offre à tous les moyens de transformer radicalement la manière de concevoir les produits, les services, ou encore la stratégie d’entreprise. Ce rapport contribue à mettre l'innovation au centre de toute organisation. »

Ce premier rapport identifie cinq approches fondamentales :

1. La croissance exponentielle de la technologie. Les entreprises doivent constamment tenir compte de l’impact des technologies et des innovations de rupture pour faire face aux changements majeurs et constants du monde dans lequel elles évoluent.

2. L'innovation doit devenir le processus majeur dans une entreprise. Elle doit être intégrée dans la culture d’entreprise non comme le dernier gadget à la mode mais comme un véritable levier de création de valeur.

3. L’accès aux services prime désormais sur la possession de biens. Les acteurs de l'économie numériques comme Bitcoin, Airbnb et Uber dévoilent un monde où la transparence est la nouvelle norme ; chacun peut ainsi s’évaluer au regard de l’apparition de nouveaux modèles.

4. Plus que jamais l’utilisateur est « roi » grâce à la démocratisation de l'information. Le consommateur dispose d’outils pour créer son propre retour d’expérience et devient le pivot autour duquel se créent les nouveaux modèles économiques.

5. Une vague de nouvelles opportunités. En s’appuyant sur l’analyse des données, les entreprises vont proposer de nouvelles expériences clients. La connexion entre le monde physique et le monde numérique devient source de développements et de services pour les utilisateurs.

« Concevoir pour révolutionner »

Ce premier rapport sera suivi d’une deuxième publication : « Le concept d’économie de plate-forme : nouvelle source de concurrence numérique » qui sera dévoilée au deuxième trimestre 2015. Cette publication portera sur les nouveaux concurrents qui gagnent des parts de marché grâce aux modèles basés sur des plateformes, proposant de nouveaux cycles de services et produits avec le numérique intégré nativement et de bout en bout. Le troisième rapport « Comment concevoir pour révolutionner ? – Devenez votre propre start-up » (Q3 2015) étudiera comment mettre en œuvre les principes de conception d'innovation pour qu’ils soient au centre de l’organisation. Notre institut de tendance VINT envisage également de consacrer un quatrième rapport au  Bitcoin et à l'avenir des systèmes de paiement.

Les auteurs de la série de rapports sont Menno van Doorn, Jaap Bloem, Sander Duivestein et Thomas van Manen.

Téléchargez le rapport sur http://bit.ly/1BHwIJM.

Les publications de Sogeti sont disponibles dans une librairie en ligne :
www.ict-books.com

Pour plus d'informations sur VINT, visitez SogetiLabs: http://labs.sogeti.com



[1] Social, Mobile, Analytics, Cloud & Things

[2] Crée en 1994, VINT (Vision – Inspiration – Navigation – Trends), fait partie de SogetiLabs, réseau rapprochant les meilleurs leaders technologiques de Sogeti dans le monde entier, mène des recherches sur le développement technologique. A titre d’exemple, VINT a étudié « l’innovation open-source et du crowd sourcing » (2006), les médias sociaux (2008), la crise économique et le changement de paradigme (2010), the APP Effect (2012), The Connected Workforce, le Big Data (2013), l’internet des objets (2013-2014). Plus d’informations sur http://labs.sogeti.com

A propos de Sogeti    

Sogeti est l’un des leaders des services technologiques et du test logiciel, spécialisé dans la gestion des applicatifs, des infrastructures et les services en ingénierie. Sogeti propose des solutions innovantes autour du Testing, du Business Intelligence & Analytics, de la Mobilité, du Cloud et de la Cybersécurité, s’appuyant sur sa méthodologie et  son modèle global de prestations de services Rightshore®. Présente dans 15 pays avec plus de 100 implantations locales en Europe, aux Etats-Unis et en Inde, la société réunit plus de 20 000 professionnels. Sogeti est une filiale à 100% de Cap Gemini S.A., coté à la Bourse de Paris.

Plus d’informations sur: www.fr.sogeti.com  

Suivez-nous sur Twitter : @sogeti_fr.

todo todo
  • Anne Baylac Sogeti presse
    Anne Baylac
    Responsable des relations presse
    +33 (0)1 55 00 12 36
TWITTER